10 conseils pour se remettre d’une augmentation mammaire

 

augmentation mammaire

Lors d’une opération, on procède au détachement des tissus (peau, graisse, sein et muscle) et à la mise en place d’un implant dans la poche créée. En tant que telle, il s’agit d’une agression qui, bien qu’elle soit exécutée de manière délicate et contrôlée, nécessite une période de récupération qui est d’une grande importance.
Pendant la première semaine, vous éviterez de faire des mouvements brusques avec vos bras, en essayant de les garder près de votre corps. Les mouvements doivent être doux, sans prendre de poids ni faire d’extensions complètes.

Le patient doit pouvoir sentir l’implant et éviter tout saignement ou accumulation de liquide autour de la prothèse (sérome). Permettant une bonne cicatrisation de la chirurgie et de la capsule qui entoure l’implant et le maintient dans sa position.
Dès la première semaine, le patient effectuera davantage de mouvements de manière progressive et contrôlée, jusqu’à ce qu’il soit totalement rétabli.

Soutien-gorge spécifique :

Après une opération d’augmentation mammaire, il est important de choisir le bon soutien-gorge pour que le rétablissement de la patiente se fasse sans complications.

Le premier mois, la patiente doit porter un soutien-gorge spécial qui permettra d’éviter l’inconfort de l’opération et d’accélérer le processus de guérison. Ce soutien-gorge devrait l’être :

Confortable, car les seins seront sensibles en raison de l’opération et la patiente devra porter le soutien-gorge 24 heures sur 24 (il sera retiré pour les pansements et les douches)
Le soutien-gorge doit être sans armatures afin que l’anneau n’exerce pas de pression sur le sillon mammaire qui, après l’opération, serait passé à une position plus basse et serait en train de cicatriser.
Elle doit fournir un soutien et une sécurité pour éviter d’éventuels mouvements soudains. En outre, il exercera une légère pression sur le sein pour réduire le gonflement ou l’œdème qui se produit après l’opération.
Il doit être muni de sangles ajustables pour s’adapter à la nouvelle silhouette.
Les bonnets doivent être élastiques et sans coutures qui pourraient provoquer des frottements dans la zone.
Il doit être fait de tissu respirant.

Position de sommeil : Il est important de dormir sur le dos, afin de ne pas soutenir les côtés de la poitrine et d’éviter d’endommager la zone opérée ou même de déplacer l’implant.

Dormir légèrement encastré. Soit par le biais de coussins ou de couvertures sous le matelas. De cette façon, nous aidons à réabsorber l’inflammation du thorax, ce qui accélère la période de récupération.

Peu à peu, vous pourrez abaisser la tête du lit, jusqu’au jour où vous pourrez tolérer de dormir sur le côté sans problème.

Cures et soins de la cicatrice :

Le résultat final de la cicatrice dépendra de la nature de la peau du patient, de la technique de suture utilisée pendant l’opération et de la tension que la cicatrice supporte.
En même temps, il y a des soins qui permettent d’améliorer ou de maintenir un bon résultat.

Les premiers jours, il est important de nettoyer la zone avec des antiseptiques, en plaçant des points de suture approximatifs qui couvrent la cicatrice et en évitant que la zone soit humide.
Plus tard, des gels/crèmes hydratants peuvent être utilisés, ainsi que des patchs de cicatrisation qui améliorent ou maintiennent la cicatrice plate et élastique.

Pendant la cicatrisation, il est très important d’éviter la transpiration. Les cicatrices doivent être maintenues au sec, afin qu’elles ne macèrent pas et qu’elles puissent être irritées ou même ouvertes.

Hydratation de la peau :

Après une opération d’augmentation mammaire, lorsque l’implant est placé et que la zone est enflammée, la peau du sein est plus tendue. Cela peut entraîner, en plus de l’utilisation continue du soutien-gorge, une plus grande sécheresse et une plus grande tension de la peau de la poitrine, qui peut devenir inégale, irritante ou démangeante.

L’utilisation d’un produit hydratant améliorera ou empêchera votre peau de peler et de créer un inconfort. Selon le type de peau, l’utilisation de différents produits est recommandée.

Une alimentation équilibrée et de l’eau potable :

Une chirurgie mammaire modifie les besoins en nutriments et notre état métabolique, c’est pourquoi il est conseillé de maintenir une alimentation saine et équilibrée, riche en aliments antioxydants (qui réduisent l’inflammation) et avec les protéines nécessaires à la plus grande récupération musculaire et des différents tissus.

Une alimentation variée en fruits, légumes, viande et poisson nous aidera à mieux nous rétablir. Les aliments transformés doivent être évités.

Protection contre le soleil :

Le soleil peut provoquer une pigmentation des cicatrices et les rendre plus visibles. Principalement les premiers mois. C’est pourquoi il est important d’éviter l’exposition directe au soleil pendant la première année et de toujours utiliser une protection solaire totale. L’utilisation de patchs en été permet de couvrir les cicatrices de manière correcte et de profiter du bronzage.

Avec le temps, vous pourrez prendre un bain de soleil sans problème.

Le sport :

Vous n’êtes pas obligé d’arrêter de faire de l’exercice, mais vous savez ce que cela implique. Le patient doit être prudent, en évitant autant que possible la contraction du pectoral, principalement sous l’effet d’une résistance.

La contraction du muscle pectoral entraîne une plus grande usure de la prothèse mammaire, ainsi qu’un risque de rupture et de contracture capsulaire. Si l’implant est sous-musculaire.

Selon le type d’activité physique, il est nécessaire de laisser une période de repos. A partir du mois, les exercices de jambes et d’abdominaux peuvent être effectués sans problème. De manière progressive et contrôlée, des exercices peuvent être faits avec les bras. Pour courir ou faire des exercices de haute intensité ou de mobilité maximale du pectoral, il est nécessaire d’attendre entre 1 et 3 mois selon le sport et les caractéristiques du patient.

Si des prothèses anatomiques ont été utilisées, il faut être plus prudent pour maintenir un bon repos et faire un sport intense.

Suivi et révisions :

Il est d’une importance vitale de se rendre aux révisions protocolées pendant la période postopératoire, qui seront indiquées par votre chirurgien.

Ils évalueront la bonne évolution postopératoire et, en cas de revers, établiront les mesures nécessaires pour le résoudre.

Le processus infamatoire, l’évolution des cicatrices, la présence d’hématomes ou de séromes, l’état de la peau, la santé de l’implant mammaire. tout doit être évalué en détail, en consultation, par votre chirurgien.

Il est important de maintenir des révisions périodiques après la sortie chirurgicale, car les implants peuvent se contracter, se casser ou présenter des séromes au fil des ans. Pour ce faire, il est nécessaire de procéder à des examens d’imagerie pour évaluer l’état des prothèses mammaires (ultrasons et résonance magnétique).

Doutes et incertitudes :

Pendant la période post-opératoire, il est normal que de multiples doutes surgissent. Tout type d’incertitude doit être discuté avec votre chirurgien. Il aura les connaissances nécessaires pour vous donner la bonne réponse, vous rassurera si c’est quelque chose de normal, ou vous expliquera les mesures à prendre pour résoudre un problème.

Ne soyez pas effrayé ou stressé par les informations que vous pouvez lire dans les forums ou sur Internet. Elles peuvent parfois être contradictoires ou mal documentées, et vous pouvez vous en inquiéter.

Consulter cette liste de sites web pour avoir plus d’informations :

  1. https://www.elle.fr
  2. https://www.riccardomarsili.fr/differentes-techniques-daugmentation-mammaire
  3. https://www.lookdujour.ca
  4. https://www.drbernier.com
  5. https://www.crpce.com
  6. https://cliniquelesoliviers.net
  7. https://sante.journaldesfemmes.fr
  8. https://www.chirurgie-esthetique-vincent-masson.com

Qu’est-ce qu’une liposuccion et comment est-elle pratiquée

Liposuccion-chirurgie-esthétique

La liposuccion ou liposculpture est une procédure chirurgicale par laquelle on extrait la graisse accumulée dans différentes zones du corps : bajoues, bras, seins, abdomen, fesses, hanches, cuisses, genoux ou chevilles. Il ne faut en aucun cas la considérer comme un traitement de l’obésité, mais plutôt comme une technique permettant de modeler le corps en enlevant l’excès de tissu adipeux et parfois même en en réinjectant une partie dans les zones où cela peut être nécessaire.

L’intervention de liposuccion est réalisée sous anesthésie locale, péridurale ou générale, selon le cas, et consiste à introduire dans le tissu adipeux une canule ou une seringue spéciale reliée à un appareil à vide qui aspire la graisse de la zone traitée. Elle dure entre une et deux heures et beaucoup de liquide s’y perd, ce qui oblige à la remplacer par des fluides qui sont administrés par voie intraveineuse.

Après l’opération, il est nécessaire de rester à l’hôpital pendant deux à trois jours afin d’éviter la formation d’un œdème et de contrôler l’inflammation, la douleur et les saignements. Des drains sont placés dans les zones opérées pour faciliter l’évacuation des fluides. De plus, pour aider la peau à s’adapter au nouveau contour, un pansement compressif est appliqué sur la zone traitée, qui devra être porté en permanence pendant deux ou trois semaines et quelques semaines supplémentaires seulement pendant la journée.

Comment se fait la liposuccion ?

Il convient de noter que si l’élasticité de la peau est diminuée, des irrégularités et des zones déprimées peuvent subsister après une liposuccion, qui peuvent être corrigées ultérieurement par des interventions réduites et sélectives ou par l’injection de graisse pour les combler. La récupération après une liposuccion est progressive. Un repos relatif est nécessaire pendant environ deux à quatre semaines, selon l’étendue du corps traité. Les points de suture sont retirés au bout de sept ou dix jours, tandis que les gonflements et les ecchymoses apparus après l’opération disparaîtront progressivement dans les mois qui suivent.

La liposuccion est une technique sûre, bien que, comme pour toute intervention chirurgicale, il existe un risque de complications, même si le patient remplit les conditions nécessaires, la salle d’opération est bien équipée et est réalisée par un chirurgien plastique qualifié. Une infection ou une perte excessive de liquide peut se produire. Mais des problèmes esthétiques peuvent également survenir, tels que des cicatrices chéloïdes (hypertrophiées), une peau ondulée ou des asymétries.

Les meilleurs candidats à la liposuccion sont des personnes en bonne santé, ayant un poids normal et un excès de graisse localisé. Il est également important d’obtenir un bon résultat esthétique si la peau est ferme et élastique, sinon elle ne s’adaptera pas au nouveau contour et il y aura des lambeaux qui devront être corrigés par une intervention de chirurgie plastique. La liposculpture n’est pas indiquée pour les personnes souffrant de problèmes circulatoires, cardiaques ou respiratoires.

Une bonne partie du succès d’une intervention de chirurgie esthétique réside dans une période post-opératoire adéquate.

Dans les procédures de chirurgie esthétique du corps telles que l’abdominoplastie ou la liposuccion, l’utilisation de ceintures ou de vêtements de compression dans la phase post-opératoire permet de maintenir les tissus en place et d’accélérer le processus de guérison.

À la clinique, chaque patient a sa propre gaine avec sa taille spécifique, qui est placée après l’opération, autour de la zone opérée. Le patient doit le porter jour et nuit pendant la première semaine, période pendant laquelle le repos est recommandé. Au cours de la deuxième semaine post-opératoire, la gaine peut être retirée pour des raisons d’hygiène personnelle.

Les gaines postopératoires sont fabriquées avec des tissus élastiques et sont spécialement conçues pour exercer une pression constante sur la zone où l’opération a été pratiquée, sans causer d’inconfort. Dans des conditions normales, ces vêtements peuvent limiter mais non empêcher le développement des routines habituelles.

Selon le type d’opération et l’évolution du patient, la durée d’utilisation de la gaine varie, bien qu’elle soit généralement maintenue pendant un minimum de 4 à 6 semaines. C’est le chirurgien plasticien qui indiquera le moment exact de l’utilisation de ce type de vêtement, en fonction de la procédure et de l’évolution.

Avantages des gaines postopératoires

Le but de la gaine postopératoire ou du vêtement de compression est de fournir le soutien supplémentaire nécessaire à la mobilité adéquate du patient, en assurant le maintien d’une posture correcte et en favorisant le repositionnement des tissus pendant la récupération.

Parmi les avantages de ce type de vêtement, on peut citer

Réduire l’apparition d’hématomes : l’accumulation de sang et de sérum dans les tissus est un risque qui existe dans les chirurgies corporelles telles que la liposuccion, l’abdominoplastie ou la chirurgie de correction de la gynécomastie. La compression assurée par le vêtement pendant les premiers jours de la période post-opératoire réduit les risques de cette complication. Par le même mécanisme, l’apparition d’ecchymoses, communément appelées bleus, est réduite.

Moins de fréquence des infections : comme moins de liquide s’accumule dans les zones traitées, le risque de surinfection est réduit.

Un temps de récupération plus court : la compression de la gaine optimise la circulation sanguine et lymphatique en réduisant la rétention d’eau. Cela évite à l’organisme de devoir les éliminer plus tard, ce qui génère une plus grande inflammation de la zone traitée. Cet effet de contrôle sur l’inflammation réduit le temps de récupération.

Optimiser les résultats : en exerçant une pression uniforme sur la zone traitée, le risque d’ondulations ou de bosses cutanées est réduit, ce qui aide la peau à s’adapter à son nouveau contour.
La compression que la gaine exerce, fait souvent que le patient se sent plus protégé et plus à l’aise, prolongeant parfois son utilisation grâce au confort qu’elle procure.

Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liposuccion pour en savoir encore plus sur la Liposuccion

A quel moment faire de liposuccion

Abdominoplastie

5 SIGNES QUI INDIQUENT QUE VOUS POURRIEZ AVOIR BESOIN D’UN LIFTING DU VENTRE

Vous êtes prête à retrouver votre corps d’avant l’arrivée du bébé mais vous êtes découragée par le fait que votre régime alimentaire et vos efforts d’exercice n’ont pas été efficaces ? Ou bien avez-vous perdu beaucoup de poids pour découvrir que vous avez une peau excessive et flasque qui ne s’est pas « resserrée » avec le temps ? Dans les deux cas, il est courant d’avoir une peau qui a dépassé sa limite d’élasticité et ne peut plus rebondir.

Si la liposuccion permet de retirer l’excès de graisse autour de la taille et du bas-ventre, elle ne peut pas remédier à l’excès de peau ou aux muscles faibles qui permettent à votre abdomen de se gonfler. Nous combinons souvent la liposculpture avec une intervention de plastie abdominale, afin de pouvoir remédier à la peau laxiste et aux muscles faibles par la chirurgie, et de créer de plus beaux contours par la liposuccion. Le résultat est un beau corps, post-grossesse ou perte de poids, que n’importe qui serait fier de montrer.

Continuez à lire pour découvrir les cinq signes qui indiquent qu’une plastie abdominale pourrait vous convenir.

Relâchement des muscles abdominaux. Si vos muscles abdominaux semblent résister à l’exercice et ne vous apportent plus le soutien dont vous avez besoin, une opération de plastie abdominale peut remédier à ce problème. Un chirurgien esthétique compétent peut séparer les couches de peau et de graisse du muscle, puis rassembler les muscles au niveau de la ligne médiane, créant ainsi des muscles plus serrés et plus fermes et un ventre plus plat.
Laxité extrême de la peau et excès de graisse. Si votre peau a peu ou pas d’élasticité, vous aurez probablement besoin d’une plastie abdominale pour améliorer son apparence. Une fois que la peau est devenue laxiste et « étirée », le simple fait d’enlever la graisse qui se trouve derrière ne changera rien à la situation. Le laxisme de la peau n’est pas seulement causé par l’étirement qui se produit pendant la grossesse, il peut aussi se produire chez les personnes qui ont perdu beaucoup de poids grâce à un régime ou à un pontage gastrique. La plastie abdominale n’est pas réservée aux mamans, mais à tous ceux qui ont un excès de peau et de graisse, y compris les hommes.
Les femmes portent toujours des vêtements de maternité des mois (ou des années) après l’accouchement. La carrière des célébrités dépend de leur capacité à retrouver leur ventre d’avant l’accouchement en un temps record, mais ce n’est pas réaliste pour la plupart d’entre nous. Toutefois, si après un an de régime et d’exercice, vous ne constatez aucune amélioration et trouvez le port de vêtements de grossesse inconfortable, vous pouvez discuter d’une plastie abdominale avec un chirurgien esthétique compétent. En outre, si vous avez considérablement maigri après un régime ou un pontage, vous pouvez être frustrée d’avoir perdu tant de kilos et de constater que vos options vestimentaires sont encore limitées. Une plastie abdominale peut faire une énorme différence dans l’apparence de vos vêtements (ainsi que dans celle de vos vêtements !)
Des vergetures importantes. Malheureusement, il n’existe pas encore de solution parfaite pour les vergetures. Nous pouvons atténuer considérablement la couleur des nouvelles vergetures – et parfois améliorer la texture des anciennes – avec des appareils comme le Dermapen, mais il n’existe actuellement aucun traitement qui puisse les effacer de façon permanente. Cependant, si vous vous faites enlever l’excès de peau lors d’une plastie abdominale, la plupart des vergetures seront également effacées. S’il reste des vergetures, elles seront probablement beaucoup plus basses sur votre abdomen, où elles sont moins visibles. De plus, vos nouvelles courbes et vos muscles sculptés attireront l’attention sur eux !
Diminution de la confiance en soi. L’une des meilleures raisons d’avoir un ventre replié est peut-être simplement que vous n’avez pas confiance en vous et en votre corps. Une perte de confiance en soi peut avoir un impact négatif sur votre vie personnelle, votre vie sexuelle et votre façon d’interagir avec les autres au travail et dans vos loisirs. Il est important d’être au mieux de sa forme et de se sentir bien, et cela peut être difficile à faire si vous vous sentez gêné et que votre apparence est peu sûre.
Si c’est le cas, vous pourriez être candidat à une plastie abdominale :

vous êtes âgé de 25 à 65 ans
Non-fumeur
Généralement en bonne santé
Désir d’un ventre plus plat, de muscles abdominaux plus forts et d’une taille plus belle et plus sculptée
La chirurgie est disponible pour les hommes et les femmes.

Une plastie abdominale peut grandement améliorer votre confiance en soi et votre confort, surtout lorsqu’elle est pratiquée par un chirurgien esthétique qualifié, capable d’équilibrer technique et art pour obtenir les plus beaux résultats. Les docteurs sont des chirurgiens esthétiques primés, certifiés par le conseil d’administration, qui ont réalisé plus de 700 interventions de plastie abdominale.

 

Pour en savoir davantage, visiter ces sites web :

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Abdominoplastie
  2. https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-du-corps/abdominoplastie
  3. https://www.doctissimo.fr
  4. https://www.crpce.com
  5. https://acteurdemasante.lu
  6. https://sante.journaldesfemmes.fr

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR GUÉRIR APRÈS UNE OPÉRATION DES PAUPIÈRES

blepharoplastie-chirurgie-paupières

Après avoir réservé votre opération des paupières (blépharoplastie), vous ressentez probablement un mélange d’excitation et d’impatience. Vous êtes excité de voir enfin un reflet plus frais, plus jeune, qui correspond à vos sentiments et vous êtes impatient de montrer vos résultats. C’est exactement ce qu’il faudra faire, mais il faut d’abord franchir l’une des étapes les plus importantes de l’intervention : votre rétablissement.

Il est tout aussi important de savoir à quoi s’attendre après une opération des paupières que pendant l’opération. Le Docteur s’assure que chaque patient est informé de ce qu’il peut ressentir au cours de sa guérison, ainsi que des mesures qu’il peut prendre pour faciliter un rétablissement en douceur et un beau résultat. La préparation de votre rétablissement à la suite d’une opération des paupières contribuera grandement à garantir que votre expérience sera sûre, confortable et gratifiante.

QUELS SONT LES FACTEURS QUI INFLUENCENT LE TEMPS DE RÉCUPÉRATION DE LA CHIRURGIE DES PAUPIÈRES ?

Le temps de récupération de la blépharoplastie varie d’une personne à l’autre. Bien que nous puissions vous fournir un calendrier général de récupération de la chirurgie des paupières, l’étendue de votre période de récupération et ce que vous vivez pendant celle-ci dépendra d’une série de facteurs qui vous sont propres, notamment

votre âge
Votre état de santé général
La qualité de votre peau
La tendance de votre corps à gonfler ou à se meurtrir
Votre tolérance à la douleur
Dans quelle mesure vous suivez les instructions postopératoires
Quels types de chirurgie des paupières sont pratiqués (blépharoplastie supérieure et/ou blépharoplastie inférieure)
Si vous devez subir des interventions supplémentaires en même temps que votre chirurgie des paupières
La description ci-dessous vous donnera une idée générale de ce qu’implique la récupération par chirurgie des paupières.

À QUOI S’ATTENDRE IMMÉDIATEMENT APRÈS LA CHIRURGIE DES PAUPIÈRES

Votre procédure de blépharoplastie prendra environ deux heures si le docteur vous opère les deux yeux. Vous pourrez rentrer chez vous une fois l’opération terminée, mais comme vous aurez été anesthésié, vous devrez demander à un ami ou à un membre de votre famille de vous conduire. Le Docteur et le personnel veilleront à ce que vous receviez des instructions détaillées sur les soins de suivi et les médicaments antidouleur appropriés avant votre départ.

Comme la plupart des interventions chirurgicales, la blépharoplastie entraîne des ecchymoses, des gonflements et une gêne. Ces effets sont temporaires et la plupart du temps légers. Les autres effets secondaires post-blépharoplastie peuvent comprendre une sensibilité à la lumière, une vision floue, des démangeaisons, des larmoiements ou des yeux secs et collants. Gardez la zone oculaire propre et évitez de la frotter. Dormez sur le dos avec la tête surélevée pour minimiser le gonflement. Utilisez des gouttes pour les yeux afin d’éviter que vos yeux ne se dessèchent et une compresse froide pour aider à soulager le gonflement et l’inconfort.

À QUOI S’ATTENDRE AU COURS DE LA PREMIÈRE SEMAINE SUIVANT L’OPÉRATION DES PAUPIÈRES

Continuez à faire du repos une priorité pendant la première semaine de votre convalescence après la chirurgie des paupières. Vos yeux seront toujours gonflés et bouffis, et les lignes d’incision seront roses et bien visibles. Vos yeux peuvent également être encore larmoyants, secs, sensibles à la lumière, sensibles et meurtris. Ce sont des éléments tout à fait normaux du processus de guérison post-opératoire. Vous pourrez constater des améliorations lorsque ces effets commenceront à s’atténuer.

Vos points de suture peuvent se dissoudre d’eux-mêmes, ou le Docteur  peut les enlever au cours de cette semaine. Évitez les activités qui peuvent entraîner une sécheresse oculaire, comme le port de lentilles de contact et le fait de passer trop de temps devant un écran numérique, et gardez la zone oculaire exempte de produits cosmétiques. Ne conduisez pas et ne participez pas à des activités qui exigent une vision sans compromis tant que le Docteur ne vous a pas donné l’autorisation. Lorsque vous sortez, portez des lunettes de soleil foncées pour protéger vos yeux des irritations causées par le soleil et le vent. Vous pourriez constater que vos yeux se fatiguent facilement pendant cette période. Accordez leur beaucoup de repos et faites une sieste si nécessaire.

À QUOI S’ATTENDRE DEUX SEMAINES APRÈS UNE OPÉRATION DES PAUPIÈRES

Le moment où vous êtes prêt à révéler les résultats de votre blépharoplastie dépend de la rapidité avec laquelle votre corps guérit et de ce que vous ressentez par rapport aux personnes qui connaissent votre opération. La plupart des patients sont prêts à sortir en public et à retourner au travail dans les deux semaines. Il se peut que vous ayez encore des gonflements ou des ecchymoses autour des yeux, mais ces effets se sont considérablement atténués au bout de deux semaines. Idéalement, vous prendrez tout le temps nécessaire pour reprendre votre routine à votre propre rythme et éviter tout stress inutile.

Le Docteur vous indiquera quand vous pourrez reprendre la conduite, le maquillage, l’entraînement et d’autres activités. Les patients peuvent généralement recommencer à utiliser des lentilles de contact et à se maquiller légèrement après deux semaines. Continuez à porter des lunettes de soleil à l’extérieur pour protéger vos yeux des éléments.

QUAND ESPÉRER UN RÉTABLISSEMENT COMPLET APRÈS UNE BLÉPHAROPLASTIE

Vers six semaines, vous commencerez à voir le résultat final de votre chirurgie des paupières. Un léger gonflement résiduel peut encore être présent à mesure que les tissus délicats autour de vos yeux continuent de s’ajuster, mais vos yeux seront visiblement rafraîchis, alertes et d’apparence plus jeune. Les lignes d’incision peuvent rester légèrement roses pendant six mois ou plus. Elles finissent par s’estomper pour devenir une fine cicatrice blanche presque invisible.

Les résultats d’une blépharoplastie peuvent durer de nombreuses années, voire toute une vie. La zone de votre œil continuera à vieillir naturellement après l’opération et vous constaterez peut-être que les effets de la chirurgie des paupières diminuent avec le temps. Certains patients choisissent de répéter l’intervention pour remédier à l’affaissement qui réapparaît avec l’âge. Que vous choisissiez cette voie ou non, vous profiterez toujours des années où votre blépharoplastie a supprimé votre apparence.

En plus de vous expliquer ce à quoi vous attendre pendant votre guérison, le Docteur vous donnera des conseils sur le rétablissement de la chirurgie des paupières afin de rendre ce processus aussi rapide et confortable que possible :

Préparez-vous à l’avance en achetant des compresses froides et des gouttes ophtalmiques et en remplissant les ordonnances nécessaires
Prévoyez les produits de première nécessité (épicerie, blanchisserie, courses, etc.) au préalable afin de pouvoir vous concentrer sur le repos et la détente
Ne fumez pas, car cela peut entraver la cicatrisation des plaies et augmenter le risque de complications
Mangez bien et restez bien hydraté
Gardez à portée de main des divertissements qui ne nécessitent pas l’usage de vos yeux
Portez des hauts amples ou à boutons qui ne doivent pas être serrés sur la tête
Demandez à quelqu’un de vous aider pendant au moins les 24 premières heures suivant l’opération
Suivez scrupuleusement vos instructions de soins à domicile
Assurez-vous de vous présenter à tous les rendez-vous de suivi prévus

En savoir plus sur la blépharoplastie :

  1. https://fr.wikipedia.org/
  2. https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-visage/chirurgie-esthetique-des-yeux
  3. https://www.crpce.com
  4. https://www.doctissimo.fr
  5. https://drderhy.com
  6. https://sante.journaldesfemmes.fr