Qu’est-ce qu’une liposuccion et comment est-elle pratiquée

Liposuccion-chirurgie-esthétique

La liposuccion ou liposculpture est une procédure chirurgicale par laquelle on extrait la graisse accumulée dans différentes zones du corps : bajoues, bras, seins, abdomen, fesses, hanches, cuisses, genoux ou chevilles. Il ne faut en aucun cas la considérer comme un traitement de l’obésité, mais plutôt comme une technique permettant de modeler le corps en enlevant l’excès de tissu adipeux et parfois même en en réinjectant une partie dans les zones où cela peut être nécessaire.

L’intervention de liposuccion est réalisée sous anesthésie locale, péridurale ou générale, selon le cas, et consiste à introduire dans le tissu adipeux une canule ou une seringue spéciale reliée à un appareil à vide qui aspire la graisse de la zone traitée. Elle dure entre une et deux heures et beaucoup de liquide s’y perd, ce qui oblige à la remplacer par des fluides qui sont administrés par voie intraveineuse.

Après l’opération, il est nécessaire de rester à l’hôpital pendant deux à trois jours afin d’éviter la formation d’un œdème et de contrôler l’inflammation, la douleur et les saignements. Des drains sont placés dans les zones opérées pour faciliter l’évacuation des fluides. De plus, pour aider la peau à s’adapter au nouveau contour, un pansement compressif est appliqué sur la zone traitée, qui devra être porté en permanence pendant deux ou trois semaines et quelques semaines supplémentaires seulement pendant la journée.

Comment se fait la liposuccion ?

Il convient de noter que si l’élasticité de la peau est diminuée, des irrégularités et des zones déprimées peuvent subsister après une liposuccion, qui peuvent être corrigées ultérieurement par des interventions réduites et sélectives ou par l’injection de graisse pour les combler. La récupération après une liposuccion est progressive. Un repos relatif est nécessaire pendant environ deux à quatre semaines, selon l’étendue du corps traité. Les points de suture sont retirés au bout de sept ou dix jours, tandis que les gonflements et les ecchymoses apparus après l’opération disparaîtront progressivement dans les mois qui suivent.

La liposuccion est une technique sûre, bien que, comme pour toute intervention chirurgicale, il existe un risque de complications, même si le patient remplit les conditions nécessaires, la salle d’opération est bien équipée et est réalisée par un chirurgien plastique qualifié. Une infection ou une perte excessive de liquide peut se produire. Mais des problèmes esthétiques peuvent également survenir, tels que des cicatrices chéloïdes (hypertrophiées), une peau ondulée ou des asymétries.

Les meilleurs candidats à la liposuccion sont des personnes en bonne santé, ayant un poids normal et un excès de graisse localisé. Il est également important d’obtenir un bon résultat esthétique si la peau est ferme et élastique, sinon elle ne s’adaptera pas au nouveau contour et il y aura des lambeaux qui devront être corrigés par une intervention de chirurgie plastique. La liposculpture n’est pas indiquée pour les personnes souffrant de problèmes circulatoires, cardiaques ou respiratoires.

Une bonne partie du succès d’une intervention de chirurgie esthétique réside dans une période post-opératoire adéquate.

Dans les procédures de chirurgie esthétique du corps telles que l’abdominoplastie ou la liposuccion, l’utilisation de ceintures ou de vêtements de compression dans la phase post-opératoire permet de maintenir les tissus en place et d’accélérer le processus de guérison.

À la clinique, chaque patient a sa propre gaine avec sa taille spécifique, qui est placée après l’opération, autour de la zone opérée. Le patient doit le porter jour et nuit pendant la première semaine, période pendant laquelle le repos est recommandé. Au cours de la deuxième semaine post-opératoire, la gaine peut être retirée pour des raisons d’hygiène personnelle.

Les gaines postopératoires sont fabriquées avec des tissus élastiques et sont spécialement conçues pour exercer une pression constante sur la zone où l’opération a été pratiquée, sans causer d’inconfort. Dans des conditions normales, ces vêtements peuvent limiter mais non empêcher le développement des routines habituelles.

Selon le type d’opération et l’évolution du patient, la durée d’utilisation de la gaine varie, bien qu’elle soit généralement maintenue pendant un minimum de 4 à 6 semaines. C’est le chirurgien plasticien qui indiquera le moment exact de l’utilisation de ce type de vêtement, en fonction de la procédure et de l’évolution.

Avantages des gaines postopératoires

Le but de la gaine postopératoire ou du vêtement de compression est de fournir le soutien supplémentaire nécessaire à la mobilité adéquate du patient, en assurant le maintien d’une posture correcte et en favorisant le repositionnement des tissus pendant la récupération.

Parmi les avantages de ce type de vêtement, on peut citer

Réduire l’apparition d’hématomes : l’accumulation de sang et de sérum dans les tissus est un risque qui existe dans les chirurgies corporelles telles que la liposuccion, l’abdominoplastie ou la chirurgie de correction de la gynécomastie. La compression assurée par le vêtement pendant les premiers jours de la période post-opératoire réduit les risques de cette complication. Par le même mécanisme, l’apparition d’ecchymoses, communément appelées bleus, est réduite.

Moins de fréquence des infections : comme moins de liquide s’accumule dans les zones traitées, le risque de surinfection est réduit.

Un temps de récupération plus court : la compression de la gaine optimise la circulation sanguine et lymphatique en réduisant la rétention d’eau. Cela évite à l’organisme de devoir les éliminer plus tard, ce qui génère une plus grande inflammation de la zone traitée. Cet effet de contrôle sur l’inflammation réduit le temps de récupération.

Optimiser les résultats : en exerçant une pression uniforme sur la zone traitée, le risque d’ondulations ou de bosses cutanées est réduit, ce qui aide la peau à s’adapter à son nouveau contour.
La compression que la gaine exerce, fait souvent que le patient se sent plus protégé et plus à l’aise, prolongeant parfois son utilisation grâce au confort qu’elle procure.

Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liposuccion pour en savoir encore plus sur la Liposuccion